AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Let me be better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Min Ku Nai
β BETA
PROFIL

get to know me
27/05/2016
57
24
06/03/1993
Kim Tae Hyeong



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t53-min-ku-nai-je-veux-le-monde-ou-rien-du-tout

MessageSujet: Let me be better.    Dim 29 Mai - 16:33

be better
for your family, it's alright ILNAI ?



CLOTHES + Tout était soigneusement préparé. Chaque chose à sa place, et son esprit de chasseur organisé, de stratège valeureux, s'organisait comme un million d'abeille, forgeant la ruche de ses idées malsaines. Tout s'emboîtait parfaitement, puzzle enfin complet ; ne manquait plus que le gong pour sonner l'heure. Tout son être bouillonnait, ébullition due à toutes ces secondes, toutes ces minutes, tous ces jours qu'il avait passé à attendre dans l'ombre avec le sentiment d'être incomplet. Son pouls battait la mesure de son cœur sous l'impatience : le contrôle de son corps lui échappait peu à peu. L'impatience le dominait dans son entièreté, le laissant doucement sombrer vers la folie douce de ses mœurs rendus sauvages. Et sans qu'il ne s'en rende compte, son esprit pourtant si rutilant se détraquait sous le besoin d'agir dans l'instant, négligeant des détails non-oubliables. Sa mâchoire claquait seule dans le vide, brisant le silence de sa chambre rudimentaire. Son souffle s'excitait, renâclant comme une bête contre le bois de son lit. Une boule d'excitation se formait au creux de ses reins, alimentant son organe masculine du sang de la hiérarchie bientôt bousculée. Le sexe déterminait leurs relations, le plus faible utilisé par le plus fort, et la sensation de chaleur, de désir, qui l'emplissait, renforçait la sensation que tout allait basculer ce soir. Impatience. Défaut de l'instant.

Ku Nai ne sut pas d'où il tenait cette rumeur, et il fut aussi possible que son esprit en sur-chauffe l'ait inventée seule. Invérifiable, sans doute même improbable, mais le bruit courait en boucle dans son esprit : Il Nam blessé en revenant de la chasse. Il tenait son moment, son instant, et il s'apprêtait à le saisir de ses doigts fins, presque féminins. Couvrir ces atouts graciles d'un sang injuste. Hors voilà : tant empressé de renverser les choses, il ne songea pas qu'Il Nam était un guerrier plus aguerri encore que lui, et qu'une blessure durant une partie de chasse était aussi improbable que la neige du milieu d'année. Les éléments s'emboîtaient, l'heure se rapprochait. Il ne sut non plus pourquoi il était convoqué dans la demeure des rois ; il s'en moquât bien aisément. Qu'importe ce qu'il aurait à entendre, il décida justement de ne jamais lui laisser l'occasion de parler. Plus vite les choses se feraient, plus vite il tiendrait son moment de gloire. Plus vite il décrocherait le titre d'alpha, s'imposant alors à tous en véritable chef de meute, brillant par ses talents au combat et à la chasse, par sa volonté et son esprit dévoués totalement au bien être de sa meute.

Il ne fallait pas se méprendre. Ku nai admirait son chef. Depuis qu'il avait intégré la meute officiellement, quelques jours après sa naissance, il était baigné par les exploits du père d'Il Nam. La voix de sa douce mère raisonnait encore dans sa tête, vantant les mérites du fils et futur alpha. Son génie. Son adresse. Un héros pour les Yazurs. Il l'avait admiré dès lors qu'il avait succédé à son père, les étoiles dans les yeux, et lui avait juré allégeance sans mal. Sa dévotion était louable, et derrière ses airs de brutes, Ku Nai savait qu'il ne s'imposait par l'agressivité que pour gagner le respect de ses comparses, pour faire fonctionner l'engrenage de la meute en la huilant par la force au besoin. Tout chez l'alpha actuel criait à la grandeur. Ainsi, le beta n'avait jamais eu une dent contre lui, et son besoin pressant de prendre le contrôle n'était jamais venu d'un quelconque malentendu, ni même d'une soif avide de pouvoir, contrairement à ce que son état actuel témoignait. Depuis quelques temps, les Iriels donnaient lui donnaient le sentiment d'être plus nombreux et plus dangereux qu'avant. Il semblait évident aux yeux de l'homme-loup qu'il fallait désormais mener une guerre pour prendre le pouvoir par la force, et ce, car sa meute en avait aisément le pouvoir par sa puissance. La paix ne pouvait s'amener que par le sang, quitte à faire des sacrifices pour l'épanouissement des générations futures. Il Nam ne semblaient pas le voir de cet œil, et voilà pourquoi Ku Nai désirait prendre sa place : pour le futur paisible de sa meute si aimée. Des intentions louables, au fond, loin du monstre sanguin qu'il paraissait aux yeux de beaucoup.

Lorsqu'enfin vint l'heure, Ku Nai se redressa pour quitter son lit. Il ébouriffa ses cheveux pour occuper ses mains tremblantes, et quitta sa chambre, puis le bâtiment. Se dirigeant vers la demeure des alpha, il poussa la porte de la salle commune, ne prenant pas même le temps de signaler sa présence. Après tout, son chef devait avoir senti son odeur bien avant qu'il ne veuille prendre la parole. C'est pourquoi il grimpa à l'étage rapidement, le cœur battant, le souffle lourd, et poussa la seconde porte à l'envolée. Et alors qu'Il Nam lui apparaissait de dos, il ne pensa plus à la possibilité que la rumeur soit fausse. Il prit appui sur ses jambes pour bondir, les oreilles dont la présence prouvait encore une fois son manque de contrôle, rabattues vers l'arrière. Et, il entrouvrit la mâchoire, prêt à la refermer sur la carotide du chef.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
G. Ivy-Blue Fawkes
NOUVEAU
PROFIL

get to know me
02/11/2012
3
Hen Ho Joo
Song Kyung Il (history)



Pense que je suis fou, dangereux, sans âme, sans coeur... un monstre. Tu n'aurais pas tord... mais ce serait si facile d'assumer si je n'étais que ça... je n'aurais ni conscience, ni torpeur, ni regret, ni pitié... je n'serais qu'un loup... Nous sommes tellement plus que ça. Nous sommes des Yazurs. Nobles, puissants, lycans dans la moindre de nos cellules. Personne ne nous soumettra, j'en fais le serment sur ma propre vie. Je vis pour eux, par eux... ils ont mon sang, mon existence. Alors ne me dis pas comment je dois les mener.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t49-bang-il-nam-alpha-yazur-pv-the-black-king-linksrp#168

MessageSujet: Re: Let me be better.    Lun 30 Mai - 14:32



BE BETTER
**Ku Nai**



Son regard se perd dans la lecture d'un bouquin, bien vite avortée par les pensées qu'il éparpillent dans son esprit préoccupé de chef. Il jette un œil par la fenêtre regardant les loups évoluer dehors. Qu'est-il à part celui qui les dirige? Est-ce qu'il vit pour lui-même? Est-ce qu'il pense à une vie privée? Il n'a pas d'enfant, tient à sa femme, mais n'est pas amoureux, et ne pense pas à une vie de famille petite taille, puisqu'ils sont tous de sa famille. Il ferait tout pour eux, se consume sur lui-même. Tout ça le dévore et il aime ça. Un jour, s'il y passe ce sera pour eux. Bien sûr qu'ils ne le voient peut-être pas comme ça parce qu'il est obligé de s'imposer à eux par la force pour qu'ils respectent leurs places et surtout pour les freiner les ambitions des plus dangereux qui ne comprennent pas qu'être alpha, c'est bien plus que d'être le plus fort, bien que d'avoir du pouvoir. Les Yazurs n'ont rien d'une meute idéale, rien d'un clan pacifiste, et bien qu'ils vivent en harmonie... la pression qu'ils imposent à leur chef sans le vouloir est colossale. Beaucoup pensent leur chef cinglé, brutal par envie, mais il n'est que fort pour endurcir les siens et aussi pour être là, debout face à ceux qui viendront un jour les détruire. Parano? Juste méfiant. Une paix ne dure jamais et dans ce monde, où ils vivent soumis comme des sales bêtes, il sait lui-même qu'un jour peut-être il fera tout exploser. Il aimerait qu'on le suive, mais il fera en sorte avant de s'assurer leur allégeance, une tâche d'une grande complexité. La loyauté d'un homme ne s'acquiert par seulement en lui faisant peur. Tout ce qu'on obtient en faisant ça c'est sa possible trahison. Il avait subi sa première tentative d'assassinat dés l'adolescence, et d'autres étaient arrivées ensuite, alors habitué à pire que ça, il n'était même plus à une tentative de coup d'état près. Il savait une seule chose. Cette place, il la tiendrait. Pour sa femme. Pour eux. Pour le reste. Rien à foutre que ça plaise ou non, il avait d'énormes défauts, il le savait, mais il savait aussi qu'il était né pour ça, fait pour, formater pour ça, et il préférait crever que de passer la main. Il se lève en voyant l'heure.

Il avait justement à parler à un de ses lieutenants... plusieurs semaines déjà qu'on lui avait rapporté quelques détails, et qu'il avait surpris certaines réactions venant de Ku Nai, et ça ne lui plaisait pas. Il ignorait ce qui lui trottait dans la tête mais il était temps de causer et si besoin de rappeler certains choses quant à sa place. Et s'il devait l'affronter dans un possible combat pour rétablir les cerveaux dans la bonne direction, il le ferait. Être blessé n'était qu'un point obsolète dans la tête d'Il Nam qui détenait possiblement un master en masochisme. Le soleil était tombé, la vie nocturne des lycans prenait son essor quotidien. Insomniaque il se contentait général de quelques heures entre huit heures et quatorze heures maximum. Son œil est retenu par un dossier qui traine sur la table basse, et il le prend pour y rejeter un coup d’œil. Il va s'occuper de ça tout à l'heure. Une odeur le stoppe dans sa lecture. De l'adrénaline... une excitation particulière. ça vient d'où? Il ne s'alarme pas plus que ça, habitué à ce que l'étage d'en dessous soit le terrain de certains jeux fougueux de jeunes loups qui aiment à se défier. L'odeur de Ku Nai lui arrive bientôt, mais il ne fait pas le lien, habitué aux calmes de ses bêta quand il se présente. Néanmoins, on ne refera pas l'instinct de l'alpha, qui se retourne soudainement, après avoir entendu un grognement, et des pas rapides, aussi discrets soient-ils. Pas pour rien qu'il participe à l'entrainement des plus jeunes à la chasse de temps en temps, c'est aussi pour mettre les plus vieux au défit. on apprend tous les jours. Penser tout savoir est souvent leur pire erreur.

Les crocs de Ku Nai se referment violemment sur l'avant bras du grand brun, qui sert les dents. Tout va trés vite. Son visage change d'apparence. Sa peau se veine, ses traits se tirent, ses pommettes s'écartent, ses yeux se noircissent entièrement, ses crocs imposant lui déforment la mâchoire. Un grognement lugubre s'extirpe de sa gorge, plus profond et plus grave que celui de son attaquant. Ses mains s'allongent. Ses griffes sortent. Ses mains se veinent à leur tour. Le poids de son bêta lui fait perdre l'équilibre. Son cul bute contre le dossier du canapé et lui donne un appui fort, se retrouvant avec le corps de Ku Nai contre le sien. Ses muscles s'épaississent, se sculptent... Il croise ce regard haineux du sien. Joli. Il Nam pense qu'il n'est pas bêta pour rien. Mais ce n'est pas suffisant. Il veut plus. Il lui arrache son propre bras de la gueule et lui éclate de flanc d'un puissant coup de poing, avant de le repousser violemment du pied et se redresse, le souffle lourd, le grognement permanent.

Il veut jouer? Jouons.

Sa langue bestiale passent sur ses crocs et son sourire se fait malsain. Il penche la tête, amusé, la lueur de son regard brûlant son futur casse croute. Le sang de son avant bras lui inonde la main, mais il n'en a que faire. Il demandera à ce qu'on nettoie le plancher. Pire, il va lui faire nettoyer. Et l'obliger à le soigner. Il ne lui laisse pas le temps de réagir, qu'il lui fonce dessus, l'écrasant contre un mur porteur qui tient le choc, et lui choppe la gorge dans sa main, le serrant, son visage près du sien, l'autre main, griffes prêtes à lui perforer le cœur par dessous la cage thoracique. "Jolie ... tentative..." qu'il lâche d'une voix rauque. "T'en deviens... excitant... Tu veux que j'te baise conscient ou après t'avoir laminé...?" Sa main passe de sa gorge et ses cheveux qu'il agrippe violemment d'un coup et d'un combo sec, il balance le bêta au sol, après lui avoir griffé salement la cuisse, histoire de le faire boiter pendant plusieurs jours et que ça lui serve de leçons. Il tique un peu de la tête dans son énervement.

"Aahh..."  soufflé en avançant lentement vers lui, récupérant un peu de son self control dans un long soupir. "Ku Nai..... Ku Nai... Où est ton honneur... tu me deçois... attaqué par derrière. C'est ça être un Yazur pour toi? J'te pensais tellement plus au dessus qu'ça..."Sa voix caverneuse résonnait dans l'appart comme un démon réveillé. Il pousse une chaise de son chemin et se fait craquer la nuque et monte son avant bras à sa bouche pour lêcher la plaie ouverte, son propre sang activant l'excitation dans toutes ses veines. Bandant. Un sourire en coin. Il le bouffe du regard. "Tu n'as aucune ... notion... de ce qu'est... être un alpha... aucune... tu penses qu'il te suffit de me saigner pour le dev'nir? Quel plan judicieux...Et après tu vas faire quoi..." Il s'accroupit en face de lui, ses griffes raclant le plancher et sa main plein de sang se pose sur son visage, lui étalant son hémoglobine sur la joue et la mâchoire. "Crois-tu que j'vais te pardonner? Qu'est-ce que tu ferais toi? Mh? Peut-être que j'devrais t'arracher la tête et la planter sur un pieu sur la place centrale pour que ça serve de leçon...? qu'est-ce t'en penses... C'est digne d'un alpha? Tu sembles en connaitre plus que moi sur le sujet si tu prétends à mon statut...." Il penche la tête et son index griffu lui entaille légèrement la joue, en douceur, si lentement, ne le lâchant pas du regard. "Je t'écoute...."






Revenir en haut Aller en bas
 

Let me be better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Roleplay :: Territoire des Yazurs :: Maison des Alphas-