AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Don't run from me. [Pv Linn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nam Hee Jun
β BETA
PROFIL

get to know me
13/06/2016
28
Choi Yun Kim
28
13/03/1989
Lee Soohyuk



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org

MessageSujet: Don't run from me. [Pv Linn]   Mer 15 Juin - 10:50

Il ne fallait pas chercher trop loin. Je regardais les papiers étalés sur mon bureau en grommelant. J'étais persuadé que quelqu'un avait foutu le fatra là dedans. Je ne serais sans doute pas qui mais, cela allait me ralentir. J'avais un dossier à rendre pour demain. Et bien entendu on avait tout mélanger. J'étais rarement irritable mais, j'avais passé quasiment une semaine à faire des allez-retours avec la ville, avec ces humains, je sentais terriblement mauvais, vraiment mauvais. Je n'en pouvais plus et j'allais finir par exploser sur quelqu'un. Sauf que je ne devais pas perdre mon sang-froid. Ce serait donner beaucoup trop de joie à ceux qui essayaient indéfiniment de me pourrir la vie. Cela allait mieux qu'il y avait quelques années, en même temps, la menace de finir par s'occuper des même choses que moi était assez dissuadant pour une bande de loups complètement idiots et qui n'étaient pas capable de voir plus loin que le bout de leur nez. Parfois, je me demandais même s'ils avaient appris à lire et à écrire. Oui, j'étais fidèle à ma meute et à mon alpha mais, c'était certains que j'avais tendance à sous-considéré le reste des loups qui la composait. En même temps, ils n'avaient jamais rien fait pour me prouver le contraire. Finalement, plutôt que de m'acharner à faire autant de trucs, j'allais aller me détendre un peu. J'en avais bien besoin et dans le pire des cas, je me passerais de sommeil pour tout finir. De toutes les manières, j'étais du genre à bosser jusqu'à la mort. C'était ce qui me plaisait dans la vie. Une des raisons pour lesquelles j'étais devenu bêta. Je sortis dans la nuit, fermant tout de même correctement ma chambre. Oh, ils briseraient la serrure pour bien m'emmerder mais, si c'était le cas, cette fois-ci, je ne laisserais pas passer. Ils finiraient avec quelques dents en moins ou alors avec quelques os brisés. Voir d'autres petits désagrément. Pour m'imposer en tant que bêta, je ne pouvais pas faire dans la dentelle, les demi-mesures ne mènent à rien. Je marchais en direction de la rivière, bien décidé à faire partir cette odeur de la ville, cette odeur qui m'obstruait les narines et le reste de mes sens. Si elle faisait chiez les autres loups, elle était aussi désagréable pour moi. J'arrivais rapidement et à ma grande joie, il n'y avait personne pour venir m'exaspérer. J'enlevais mes vêtements. Ma veste de smoking et mes jolies chaussures en cuir finirent dans la boue. Tant pis. Et je descendis dans l'eau avec une véritable appréciation. Je m'immergeais entièrement, prenant le temps de faire quelques brasses, ce qui n'était pas si simple dans une rivière. C'était apaisant. Un bruit, deux bruit, trois bruits, quelqu'un était là. Je me redressais, l'eau m'arrivant à la taille et un grand sourire éclaira mon visage.

-"Alors Linn, tu es aussi là pour venir nager? Fait attention à ne pas couler, le courant est fort et tes bras m'ont l'air un peu frêle."

Le voir signifiait que j'allais m'amuser. C'était peut-être un des rares humains que j'appréciait et à qui je daignais donner de la considération. Sinon, je me contentais de leur parler comme à des chiens et de les traiter comme des objets. Mais, pas Linn. Il m'avait aidé quand j'étais plus jeune et je ne l'avais jamais oublié. Je n'oubliais jamais rien. Sauf qu'il me détestait aujourd'hui. Je l'avais bien sentit. Sans doute mon statut de bêta ne lui avait-il pas plus, je savais ce qu'il en pensait. Mais, j'étais un loup et lui, un humain. Je devais penser à ma survie et lui à la sienne. Au moins, il n'était pas complètement con et avait un peu beaucoup de dignité. Je n'avais jamais pu le protéger des autres loups. De certains delta oui, des autres bêtas non. Et je savais qu'il n'était pas du genre à se laisser faire. C'était sans doute pour ça que je m'obstinais à le provoquer. Étrangement, j’espérais qu'un jour il abandonne sa haine. Parce qu'il était sans doute l'une des rares personnes pour laquelle je pouvais m’inquiéter. Il ne le savait pas et je ne lui dirais jamais. Sans doute parce qu'il était encore jeune et qu'il ne pouvait pas tout comprendre. Mais, il finirait par le faire. J'étais d'ailleurs persuadé qu'il ferait un loup pas trop con. Je passais une main dans mes cheveux pour éviter que mes mèches mouillées ne viennent obscurcir mon regard et je m'approchais du bord avec un regard presque content. Je ne voulais pas qu'il s'en aille, je m'ennuyais trop et étais de trop mauvaise humeur pour le laisser repartir sans qu'il n'est réussit à égayer ma journée:

-"Ne repart pas et tient moi donc compagnie. Je me sens seul et tu apparais, comme par magie. Aurais-tu un sixième sens?"

La vérité était que je me sentais rarement seul parce que j'aimais la solitude. Je n'étais pas de ceux qui avaient besoin d'une cours d'admirateurs et admiratrices pour leur cirer les pompes. Je connaissais ma valeur, je savais ce dont j'étais capable. C'était là une de mes forces. Je ne me surestimais pas.


La sottise, l'erreur, le péché, la lésine, occupent nos esprits et travaillent nos corps, et nous alimentons nos aimables remords, comme les mendiants nourrissent leur vermine.  ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Linn
HUMAIN
PROFIL

get to know me
05/06/2016
90
21
31/12/1995
ukwon (block b)



you build me up like building blocks
so you can bring me down

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t141-yoon-linn-my-alphabet-boy#1228

MessageSujet: Re: Don't run from me. [Pv Linn]   Mer 15 Juin - 11:28


don't run from me
(hee jun)


S'occupant constamment de la maison des alphas, de leur maison, de leurs besoins et j'en passe, Linn avait rarement, très rarement du temps pour lui. Souvent, il faisait des tâches ci et là, nettoyait le linge dans le Septus, l'étendait. Aussi, il s'occupait de Loe - contre la volonté des alphas mais ça, ça ne concernait que l'humain. En bref.. C'était un garçon occupé. D'un côté, leur maison était grande, et elle demandait beaucoup, beaucoup, beaucoup d'entretien. Trop pour un seul petit humain. Même s'il était endurant, ce fameux humain. Et cette soirée était une des rares pendant lesquelles il avait du temps libre. Pas énormément, car il était déjà tard et il devait dormir, car c'était la moindre des choses, vu l'heure. Mais.. Pas maintenant. Linn ne voulait qu'une chose ; se reposer. Et comment faisait-il ? Baignade nocturne. Il n'y avait personne, à ces heures ci, au Septus. Quelques rares loups qui chassaient, mais c'était plus fréquent lors des nuits de pleine lune.
Alors, après avoir pris de quoi s'essuyer une fois sa baignade terminée, Linn sort de la maison des Humains, laissant ses camarades se reposer tranquillement. C'était un garçon solitaire, le petit Linn, car il ne parlait à aucun humain de la meute. D'un côté, la plupart était des trouillards, et avaient sûrement peur de tout ce qui se rapportait aux alphas. Et Linn était, sans aucun doute, un des humains le plus proche des chefs.


Une fois dans la forêt puis, face à la rivière, l'humain prenait son temps pour se déchausser, retirer sa veste, puis son haut, ce qui lui arracha un sacré frisson. Il allait sûrement avoir un léger rhume, mais rien de très inquiétant - parce qu'il faisait frais. Son pantalon terminait étalé par terre, Linn se contre fichant des tâches de boues qui allaient décorer ses vêtements. Une fois presque nu - seul son boxer subsistait, à cause d'une espèce de pudeur, mais surtout par peur de se faire mordre il ne sait où par un poisson. On est jamais trop prudent. Il s'avançait donc jusqu'au bord de la rivière, jusqu'à entendre une voix grave qu'il ne connaissait que trop bien. Hee Jun. Linn se fige, sourcils froncés, bouche bée. La chance était une chose qu'il ne connaissait pas, apparemment. Parce que Linn avait le don de tomber sur des gens qu'il ne voulait pas voir. Dont Hee Jun. Ah, ah, ah. Trop drôle. J'suis pas frêle. Froncement de nez, haussement de sourcils, et rire totalement faux. Parce que Linn ne le trouvait pas drôle, à parler ainsi de son corps feblârd d'humain. Il n'avait rien demandé, s'il avait pu, il aurait été très musclé, mais.. Non. Alors, tout en ignorant magistralement l'autre, il entrait dans l'eau. Linn avait pour principe de ne pas agir en fonction des autres.
Autrement dit, même s'il ne voulait pas voir Hee Jun, il ne voulait pas bouger son merveilleux derrière loin de la rivière qu'il convoitait depuis qu'il avait terminé sa journée. Alors, une fois immergé, il soupirait de satisfaction, fermant ses yeux un court instant jusqu'à ce que.. Hee Jun parle de nouveau. N'avait-il pas compris que Linn ne voulait plus avoir affaire à lui ?
Le sixième sens que j'ai, c'est détecter ce qui me fait chier, apparemment. L'air dédaigneux, il faisait quelques brasses, contre courant, ce qui était inutile, car le courant léger le maintenait sur place. Il soupira, alors, remuant bras et jambes pour rester à la surface, non sans jurer. Je peux savoir pourquoi tu t'obstines à me causer, bêta ? Il avait volontairement appuyé sur le bêta ; car son rang était la cause de la haine qu'il éprouvait pour lui. Bordel qu'il détestait les bêtas. Ces loups qui l'obligeaient à obéir, à baisser la tête et ne rien dire. Même si la plupart du temps, il ne le faisait pas. Insoumis. Puis qu'est-ce qu'un bêta comme toi fout dans la rivière à cette heure-ci ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Hee Jun
β BETA
PROFIL

get to know me
13/06/2016
28
Choi Yun Kim
28
13/03/1989
Lee Soohyuk



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org

MessageSujet: Re: Don't run from me. [Pv Linn]   Mer 15 Juin - 19:36

Linn était divertissant. C'était sans doute le mot qui lui convenait le mieux. D'autres loups l'auraient très certainement traité d'insolent et d'idiot. Moi, je le considérais comme divertissant. Sa façon d'agir, de toujours essayer de ne pas perdre la face. Pour que j'en sois arriver à apprécier ce côté là de sa personnalité c'était certainement parce qu'il était franchement intéressant. J'exécrais la médiocrité, la bêtise mais, même quand il était évident que son comportement n'allait que lui attirer des ennuis, je regardais sa fierté d'un oeil différent. Vouloir aller contre le système dans lequel il vivait pouvait être considéré comme idiot mais, aussi comme diablement courageux. Et il fallait aussi admettre que le voir tenter de nager à contre-courant était mignon. Ridicule mais, mignon. Cela aurait pu me déclencher un éclat de rire si j'avais été quelqu'un adepte de ce genre de chose. Mais, je ne riais pas. Sauf pour être mesquin et ce n'était pas mon intention ici. Je me contentais de décocher un petit sourire, ses paroles raffermissant mon envie de le provoquer. Sans aucun soucis pour me déplacer dans l'eau, je le rejoignais, ou tout du moins me rapprochais de sa position. Le fait que j'étais nu et lui en grande partie ne me posais aucun soucis. Je n'étais pas de ce genre de loup qui s'excite pour si peu. Je me baissais pour rentrer un peu plus dans l'eau et échapper à la morsure du froid qui venait tranquillement marquer ma peau. Son hostilité avait, pour moi, une origine idiote. J'étais devenu bêta et depuis, il refusait de me parler et de me considérer comme avant. Je ne comprenais pas pourquoi puisque j'étais rester le même qu'avant. J'avais juste plus d'importance dans la meute. La manière dont je le traitais ne différait que parce que lui avait changé. Logique humain qui pour une foi m'échappait. C'était rare. En général, je comprenais plutôt bien les humains à force de devoir travailler et parlementer avec eux. Je n'étais pas sûre qu'il s'agisse d'une capacité dont je pouvais me vanter et je dois même admettre que cela m'exaspérait la plupart du temps mais, là, j'aurais aimé pouvoir m'en servir. Peine perdu faut-il croire. Je replongeais ma tête sous l'eau, venant frotter mon cuir chevelu pour faire disparaître la sensation de saleté et de pollution que toute cette semaine avait provoqué chez moi avant d'enfin me décider à lui répondre.

-"Le bêta comme moi, comme tu dis, a passé quasiment toute la semaine en ville et sentait d'une manière franchement peu ragoûtante. La rivière m'a semblé aussi être un bon endroit pour éviter de passer mes nerfs sur le premier imbécile de loup qui m'aurait fait une remarque. Ou sur celui qui s'est permis de rentrer dans ma chambre pour foutre le bordel dans mes papiers."

Si j'avais une tendance étrange à parler dans un langage plutôt soutenu, dès que j'étais énervé cela s'effaçait. Il fallait bien dire que j'avais un rôle à jouer et que je m'évertuais à le tenir. Mais là, tout de suite, ce n'était pas comme si ce gosse ne m'avait pas vu dans tous mes états. Il m'avait presque ramassé à la petite cuillère une ou deux fois. Plus vraiment besoin de faire semblant. Résultat, je pris un malin plaisir à l'asperger d'eau et à venir le couler gentiment. Je n'étais pas sûre qu'il se rende compte de la maîtrise que j'exerçais sur mes gestes, j'en doutais même mais, je m'en fichais presque. Depuis combien de temps n'avais-je pas aussi innocemment jouer avec quelqu'un. Tout était lutte de pouvoir et de dominance dans cette meute, je savais parfaitement que je n'avais pas le droit à l'erreur. Cela pourrait m'être fatal. Alors, Linn m'offrait ce moyen de m'évader même s'il n'en avait pas envie. Quelque part on pourrait dire que je ne lui laissais pas le choix. Mais, il restait tout de même humain. Quelque part, mon instinct de loup restait là et me rappelait que j'étais le plus dominant de nous deux, quoi qu'il arrive. Je le lâchais pour éviter qu'il se noie et rajoutait.

-"Au moins, tu n'es pas encore assez gras pour faire bouée. Tu devrais te réjouir c'est déjà ça."

Sans lui demander son reste, je venais tâter au niveau de ses abdos pour évaluer sa masse musculaire.

-"Hmmm... Je dirais qu'avec un peu de travail, tu pourrais réussir à faire quelque chose de ton corps. Quoique j'ai entendu qu'il était déjà au goût de plusieurs loups non?"

Je bluffais, je n'en savais rien. C'était simplement une hypothèse logique quand on regardait son joli petit minois et sa tendance à attirer les emmerdes comme un aimant. Est-ce que j'aurais pu coucher avec lui? Très certainement, il n'était pas moche à regarder mais, cela n'était pas du tout dans mes projets futurs. Je m'amusais plus à le voir essayer de m'éviter et se défendre contre mes remarques moqueuses plutôt qu'autre chose. Et je ne faisais que commencer. Le pauvre ne risquait pas d'échapper à ma langue de vipère pour l'instant!


La sottise, l'erreur, le péché, la lésine, occupent nos esprits et travaillent nos corps, et nous alimentons nos aimables remords, comme les mendiants nourrissent leur vermine.  ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Linn
HUMAIN
PROFIL

get to know me
05/06/2016
90
21
31/12/1995
ukwon (block b)



you build me up like building blocks
so you can bring me down

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t141-yoon-linn-my-alphabet-boy#1228

MessageSujet: Re: Don't run from me. [Pv Linn]   Mer 15 Juin - 20:40


don't run from me
(hee jun)


Hee Jun avait se côté d'homme d'affaire que Linn admirait secrètement. Ouais, il n'allait jamais dire ouvertement que "oh, Hee Jun, tu sais que le smoking te fait des fesses de malade et que j'ai très envie de te le décoller ?" Jamais. Autant crever. S'il était resté omega, Linn aurait très certainement et sans aucun doute fait des avances au loup, mais maintenant qu'il avait une position de dominant, c'était hors de question. Déjà qu'il avait Ayden sur le dos, hors de question qu'il supporte un énième mâle féru de pouvoir et de domination. Encore moins Hee Jun, qu'il se forçait à ne plus apprécier. Parce que oui, au fond, il voulait toujours être son ami, lui parler - Hee Jun était un brave bonhomme, vraiment, il n'était pas comme tous les loups, mais le fait qu'il soit bêta le bloquait. Les bêtas.. étaient de sales bêtes. Surtout avec les humains. Toujours là, à donner des ordres inutiles, juste pour avoir la satisfaction de voir quelqu'un se plier à ses quatre volontés. Et quand Linn n'obéissait pas, il en prenait pour son grade. Cercle vicieux à la con. Enfin, bref. Linn écoutait, même s'il ne le voulait pas, attentivement les propos d'Hee Jun. Il voulait fuir, sortir de l'eau et courir jusqu'à perpète les oies, loin de lui. Il ne voulait pas lui parler, plus maintenant, c'était hors des principes qu'il s'était fixé - principes idiots, je le maintiens, mais bon, on est têtu ou on ne l'est pas. Alors, tout en lui faisant volontairement dos, pour éviter de le regarder - il ne voulait pas lui donner le plaisir de lui parler, yeux dans les yeux -, il fronçait légèrement les sourcils à ses mots. Le bêta avait des soucis avec d'autres loups ? Bon, il exprimait une certaine violence, mais.. Quelqu'un l'emmerdait ? Etonnant. Linn ne pensait pas ça possible - d'un côté, étant très égocentrique, les problèmes qu'il a sont les seuls problèmes importants.   Tu le connais, le loup ? Pas que Linn irait jusqu'à le défendre mais.. Il pourrait éventuellement se pencher sur son cas. Peut-être. Sûrement. Passons.

Et qu'est-ce qu'il faisait, Jun, à l'asperger d'eau, lui plonger la tête sous l'eau ? Bon, il pouvait potentiellement trouver ça amusant, mais il refusait de rire - pas devant Hee Jun. Il voulait être froid, montrer son mépris digne d'un gosse, même si tout ce qu'avait fait le loup était s'élever socialement, et non devenir une bête brute, ignoble et horrible. Linn l'avait remarqué, qu'il n'avait pas changé, qu'Hee Jun était toujours celui qu'il avait connu. Mais même, il restait entêté, il ne voulait pas rire avec lui. Linn était un vrai gamin, et il le savait, mais qu'y pouvait-il ? C'était comme ça, pas autrement. Tant pis pour Jun, qui n'avait rien demandé, qui restait même adorable avec lui, quoique.. Euh..Tu fais quoi, là, au juste ?   Haussement de sourcils dédaigneux, alors qu'il sentait les mains du loup se balader au niveau de son torse. Oui.. mais non.  Et.. Qu'est-ce qu'il était en train de lui dire ? Faire quelque chose de son corps ? Au goût de plusieurs loups ?

Si Hee Jun voulait se remettre Linn dans la poche, c'était mort. Non mais.. Putain. Ayden s'en vantait ? Il le disait à tout le monde ? Hee Jun le savait ? Qu'est-ce qu'il en pensait ? Il se moquait ? Il le voyait comme Ayden le voyait ? Un objet ? Un potentiel vide-couilles ? Sensiblement paranoïaque, l'impression d'être trahi le prit de nouveau à la gorge, et il réagit comme une Drama Queen, poussant, difficilement, le loup qui lui faisait face. Il te l'a dit ?   Linn n'en parlait à personne, il en avait honte, chose normal - être incapable de se défendre sous la prise d'un bêta, c'était honteux. Normal, certes, mais honteux. Pire encore ; ne pouvoir rien dire, devoir encaisser quand Ayden décide de lui faire ces choses.. Enfin, la pire était la première fois, quand il l'avait pris sans lui demander de comptes, qu'il lui avait fait un mal de chien. Linn n'avait pas pu marcher convenablement pendant un moment, et avait tout fait pour éviter Ayden. Et là.. Là.. Il l'a dit à qui d'autre ? Il priait intérieurement pour que toute la meute ne soit pas au courant, car Dieu sait le nombre de loups qui viendront toquer à sa porte. Quelle réputation avait-il ? Celle d'un gars facile ? Putain de bordel de merde, de.. J'ferai rien avec mon corps Hee Jun.. Jamais. T'as pensé quoi ? Que j'étais une pute ? Celle de la meute ? Que tous les loups pouvaient venir faire leur petite affaire ? C'est qu'il est presque bouleversé, Linn. Sûrement pour rien. Très sûrement pour rien. Mais on est paranoïaque ou on ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Hee Jun
β BETA
PROFIL

get to know me
13/06/2016
28
Choi Yun Kim
28
13/03/1989
Lee Soohyuk



Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org

MessageSujet: Re: Don't run from me. [Pv Linn]   Ven 17 Juin - 11:59

J'avais toujours eut de l'ambition, je ne pensais pas lui avoir jamais caché. Mais, ce garçon avait sa façon bien à lui de considérer la hiérarchie lupine. Et si l'alpha n'avait pas pris le garçon sous son aile, je pense qu'il serait mort depuis longtemps. Son côté provocateur finissait toujours par ressortir dès qu'on essayait de le faire obéir. S'il avait été un loup, j'étais presque certains qu'il aurait pu devenir un bêta sans problèmes. Il aurait eut une facilité que je n'avais pas eut et que je n'avais toujours pas. Les loups récalcitrants n'étaient plus légion maintenant mais, il restait des irréductibles gaulois qui ne voulaient pas admettre que j'avais mérité ma place de bêta. Quand je vous disais qu'il y avait des cons dans la vie. Moi je profitais tranquillement de ma baignade, histoire de me délasser. Pour une fois. J'aimais avoir des responsabilités et le stress qui venait avec me plaisait mais, tout le monde avait besoin d'un moment de détente de temps à autres. Et titiller la sensibilité de l'humain faisait partit de mes divertissement. Mais, je devais bien admettre que devant sa réaction, j'étais un peu prit de court. Je ne m'attendais pas à ce que cela soit aussi violent. J'avais lancé une supposition, me doutant qu'il devait bien y avoir un fond de vérité. Je pensais qu'il allait réfuter, essayer de se défendre que cela n'était qu'un tissu de mensonge mais, subitement, voilà qu'il supposait que quelqu'un m'avait dit quelque chose. Comme si les gens venaient se confier à moi. Mes informations, je les trouvais par moi-même. Quand on disait que le savoir c'était le pouvoir, on pouvait dire que c'était la vérité avec moi. Et je me servais de tout ce que j'apprenais pour asseoir le pouvoir de mon alpha. Pourquoi? Parce qu'il avait reconnu mon potentiel et qu'étrangement cela avait déclenché une certaine fidélité chez moi. M'enfin, si l'alpha était remplacé et que je conservais ma place, je ferais de même. Je dois bien dire que je préférais avoir Il Nam comme Alpha qu'un autre de cette meute. Je n'avais que peu d'estime pour ceux qui se trouvaient ici. Je restais interdit quelques secondes devant sa réaction. Il puait la peur à plein nez. Même dans l'eau. Ce qui n'était pas peu dire. Je penchais la tête sur le côté. A vrai dire, je me disais qu'il couchait sans doute volontairement avec certains loups parce qu'ils étaient bien fichu mais, vu sa réaction, on l'avait forcé. Et il était toujours forcé de le satisfaire à mon avis.

-"Je n'ai rien pensé du tout Linn. Et personne ne m'a rien dit. J'ai supposé. Et je dirais même que j'avais raison. Calme toi, et arrête d'extrapoler. L'information est mon fond de commerce et un de mes moyens de survie. Et puis, à ce que je sache tu n'es pas un moine, j'imagine que tu as des amants, comme pratiquement tout le monde dans cette meute et comme tu n'es pas dégeu physiquement, certainement que tu intéresses des loups. Si j'avais voulu coucher avec toi, je m'y serais pris autrement."

Pas qu'il était dégoûtant mais, je n'étais pas de ceux qui forçaient. Enfin presque pas. En tout cas pas lui. Pour qui me prenait-il à la fin. Cela en devenait vexant et m'énervait prodigieusement. A croire que je lui avais fait subir les pires atrocités. C'est vrai que je n'étais pas un enfant de cœur, que je n'avais pas une réputation de grand gaillard souriant. J'étais froid, mesquin, moqueur, trop intelligent pour la plupart et ça me plaisait d'être décrit de cette manière. Parce que c'était une vérité qui me donnait une image forte, image que j'avais toujours voulu renvoyée. La soif de puissance, j'y aspirais depuis longtemps, depuis que j'étais gamin. Voir mes parents se laisser faire m'avait toujours arraché des rictus de dégoût. Mais malheureusement, j'avais gagné les gênes physique de la faiblesse et heureusement, celui de l'intellect. Je lui saisis le bras presque doucement, premièrement pour éviter qu'il se noie de surprise, se serait plutôt désagréable et deuxièmement pour ne pas qu'il s'enfuit. J'étais passablement énervé mais, j'étais plutôt doué quand il s'agissait de masquer mes émotions et de les contrôler. Sans ça, je n'aurais pas survie très longtemps. J'avais finit par le comprendre à force de coups.

-"Regarde moi Linn. Je suis quoi dans tes yeux? Tu sais très bien que je fonctionne comme ça. Arrête de paniquer et de croire que je ne te veux que du mal!"

Finalement je le lâchais. Essayer de lui faire comprendre était inutile. S'il voulait comprendre, il l'aurait fait depuis longtemps. Cela ne servait à rien de perdre de l'énergie et de la salive sur ce point. Je prenais une grande inspiration avant de souffler de découragement.
-"Si j'avais su que te taquiner te mettrais dans un état pareil... J'aurais évité ce sujet là et j'aurais prit autre chose!"
Tout un calcul maintenant... si même en l'emmerdant je devais réfléchir, je n'étais pas sortie de l'auberge.


La sottise, l'erreur, le péché, la lésine, occupent nos esprits et travaillent nos corps, et nous alimentons nos aimables remords, comme les mendiants nourrissent leur vermine.  ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Linn
HUMAIN
PROFIL

get to know me
05/06/2016
90
21
31/12/1995
ukwon (block b)



you build me up like building blocks
so you can bring me down

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t141-yoon-linn-my-alphabet-boy#1228

MessageSujet: Re: Don't run from me. [Pv Linn]   Ven 17 Juin - 19:20


don't run from me
(hee jun)


Linn était potentiellement en train de surjouer. Tout. Ses émotions, ses pensées, les paroles d'Hee Jun. Il interprétait tout d'une mauvaise façon, malgré lui. Il aurait pu se dire qu'Hee Jun ne faisait que supposer - mais ça lui semblait tellement logique, que des loups se vantent de leurs exploits, qu'il passait outre la gentillesse que le bêta s'efforçait de lui offrir, pour laisser parler sa plus grande peur ; avoir une réputation, plutôt mauvaise, au sein de la meute. Déjà qu'il n'était pas apprécié, à cause de son rang, de sa nature, l'être encore moins l'enquiquinerait un peu - beaucoup.  Donc il avait pris, naturellement mais étrangement, peur, à l'énonciation de "plaire au loup". Même si Hee Jun le taquinait seulement ; Linn avait directement pensé à des rumeurs qui pouvaient courir sur lui. Alors, lorsque le loup s'expliquait, le petit humain se sentait coupable - mais hors de question qu'il le montre, il était buté dans sa vision gamine et immature des choses, malgré son envie de s'excuser pour son égarement et pour son exagération. Donc, tu insinues que je ne suis pas excitant ? Toujours là à chercher des embrouilles avec x ou y, pour rien, même. Il devait passer pour un sacré bipolaire, le Linn, à être d'un coup vexé de passer pour une prostituée, d'un autre, vexé de ne pas plaire. Contradictoire, même. Le beau bêta devait déjà être habitué - il n'avait pas d'autre choix, de toute façon ; côtoyer Linn, c'était côtoyer ses sauts d'humeur.

Puis, le loup lui attrapa le bras, doucement, et Linn levait ses mirettes sur sa personne, sous l'ordre qu'il lui donnait. Obéissant, pour une fois, il le fixait, sans bouger, réfléchissant à l'imagine qu'avait Jun dans ses yeux. S'il passait au dessus de sa gaminerie, l'humain déclarerait sans gêne qu'il était un homme génial, adorable, et qu'il était un très, très bon ami. Et putain, qu'est-ce qu'il crevait d'envie de le lui dire. Puis, qu'est-ce qui l'empêchait d'avouer ce qu'il pensait, hein ? Il pouvait bien faire comme avec certains rares bêtas ; des exceptions. Pourquoi Hee Jun n'était pas une exception ? Trop de questions. A mes yeux.. T'es.. Mh, comment dire.. Mais, c'est que ça lui faisait mal au cul d'exprimer ce qu'il ressentait. Un super bonne personne. Raclement de gorge ; emballé, c'est pesé, n'en parlons plus.

Il hochait brièvement la tête à la déclaration du fils Nam, faisant quelques brasses autour de lui, pour la forme. L'eau était bonne, et il adorait se baigner - surtout à des heures aussi tardives. Les insectes étaient moins agressifs et l'embêtaient moins. Puis, le voisinage dormait, personne ne l'embêtait.. Le pied. Le petit humain retournait à sa place initiale - face au loup, qu'il venait tout juste de gronder pour une faute qu'il n'avait pas commise. Prends ça pour de la gentillesse, mais quand t'étais omega, je te trouvais très mignon, aussi. Fallait que ça sorte, qu'il dise ce qu'il pense, aussi con cela soit-il. Au moins, s'il décidait de ne plus parler à Hee Jun, il n'aurait plus rien à lui cacher. Et j'aimais bien te protéger. Mais j'aime pas les loups qui ont du pouvoir. Une moue déforme ses lèvres, alors qu'il lève ses yeux vers lui. Vous voulez toujours nous dominer, nous soumettre. J'fais peut-être une généralité, mais admets que tu profites de ton pouvoir, quelques fois non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PROFIL

get to know me
◆ ◆

MessageSujet: Re: Don't run from me. [Pv Linn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't run from me. [Pv Linn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Roleplay :: Territoire des Yazurs :: Rivière ; Septus-