AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Cub-crash - flachback Mai 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
G. Ivy-Blue Fawkes
NOUVEAU
PROFIL

get to know me
02/11/2012
3
Hen Ho Joo
Song Kyung Il (history)



Pense que je suis fou, dangereux, sans âme, sans coeur... un monstre. Tu n'aurais pas tord... mais ce serait si facile d'assumer si je n'étais que ça... je n'aurais ni conscience, ni torpeur, ni regret, ni pitié... je n'serais qu'un loup... Nous sommes tellement plus que ça. Nous sommes des Yazurs. Nobles, puissants, lycans dans la moindre de nos cellules. Personne ne nous soumettra, j'en fais le serment sur ma propre vie. Je vis pour eux, par eux... ils ont mon sang, mon existence. Alors ne me dis pas comment je dois les mener.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t49-bang-il-nam-alpha-yazur-pv-the-black-king-linksrp#168

MessageSujet: Cub-crash - flachback Mai 2016   Jeu 2 Juin - 1:16



Cub-crash
**Loe**



Tee shirt noir
+ jean déchiré
+ rangers ouvertes

Un vent qui se réchauffait avec les semaines. L'été approchait. Il ne l'aimait pas. Il n'aimait pas grand chose en ce moment de toute évidence. Trop frustré, trop agacé, trop tout. Entre sa libido qu'il refrénait, certains qui se rebellaient, d'autres qui le soulaient pour des problèmes anodines, ils faisaient tous chier... et son envie pour Hylan commençait à le rendre dingue. Il allait jusqu'à penser qu'il allait se taper le premier truc qui passait et tant pis si c'était Velkan ou encore Taiga, bim, et soulagement. C'était injuste, cruel et sans fondement mais il s'en foutait ce soir. Il avait justement quitté le village seul pour qu'on ne voit pas son état. Il était l'alpha, et en temps qu'alpha, sauf à la pleine lune, qui pour lui était particulière, il se refusait à merder de trop. Et c'est pour cette raison qu'il avait fait en sorte de ne pas être aperçu, ni de sa femme, ni des autres, pour disparaitre le temps d'une nuit. Il en avait besoin, pour son équilibre et le leur.

Son ouïe le stoppe dans son errance, et il tourne la tête, clope au bec. Une clope qu'il écrase dans sa main et s'en attendre, il se met à courir, mutant en partir, accélérant. Vive les sapes stretch. Il ralentit en silence près de la source de bruit, sa curiosité éveillé et se tapit derrière un fossé. Il rêve? Il suit du regard un jeune lycan complètement muté, qui court avec peine, et derrière à plusieurs dizaines de mètres, un troupeau de glandus armés qui ont pour but de probablement le tuer? C'est quoi ce délire. Il est d'où celui là? Il ne reconnait ni son odeur, ni son apparence. Un nouvel Iriel? Non... les iriels sont trop assidus en piqure. Ok, on verra ça plus tard.Il est trop à vif, et ces crétins à la paysan moderne vont le sentir passer.

Il voit le jeune s'écraser par terre, à bout de force et commencer à rechanger de force. Peu importe d'où il vient. L'instinct de mal dominant prend le dessus. Habitué, il se dessape en vitesse, histoire de pas finir à poil pour rentrer à domicile... et observe la scène, se force à patienter. La colère monte, allume chacune de ses cellules, et sa peau change de couleur, ses muscles gonflent. Ses griffes perforent le sol dans un grognement rauque et lugubre. Ses os craquent, la douleur le rend encore plus agressif, bien qu'il sache de mieux en mieux avoir une conscience sous cet état, mais là, il n'est pas question d'en avoir... Son poids s'écrase en avant dans un bruit lourd de sol violenté... Il a doublé de volume. Il est devenu plus haut. Son visage s'est éclaté pour laisser place à une mâchoire énorme, et une bave dégueulasse coule de ses babines. A table chéri. La silhouette sort des buissons, puissante, lancé dans un élan que des balles ne sauraient arrêté, et puis c'est con pour eux, ils n'en ont presque plus. Ils savent qu'ils ne sont pas chez eux mais ils ont osé. Rentrer. Chez lui! Chez eux. Crevards de mammifères débiles...

Il Nam passe au dessus du jeune lycan et percute de plein fouet trois hommes qui ont paniqués trop tard, rugissant une odeur sanguine à la gueule des autres. Les mecs volent dans le décor alors que les autres trébuchent, se fracassent les uns dans les autres de panique. L'alpha fait voler une bûche en leur direction et l'un d'entre eux se la prend en pleine poire, devant se faire trainer par les autres. Il pourrait les tuer, mais il ne le fait pas. Il ne sort pas de cette ligne imaginaire qu'il exècre mais qu'il se doit de respecter. Les silhouettes humaines ne pourront pas se plaindre. Leurs empreintes sont chez eux. Ils n'avaient rien à y foutre. Son grognement se fait plus lent, sa masse se déplace alors pour se retrouver vers le cadet de loin plus petit que lui... Il s'avance vers lui, toujours sous forme entièrement animal. Chaque pas déplace l'humus au sol. Chaque souffle semble grogner. Son regard est noir comme l'ombre, son âme semble absente, mais elle est là. Il s'arrête près du gamin et pose ses pattes avant, ses griffes se plantant dans la terre. Sa cuisse saigne. Il a pris une balle, mais ça ira. Il va virer ça en revenant au village et se faire engueuler par ses bêta comme d'hab... mais cette fois, il n'y retournera pas seul.

Sa truffe énorme s'approche de cette gueule aux yeux pâles et il le sent. La gueule béante, crocs impressionnants à l'air. Son odorat descend jusque sur le ventre et il grogne. Il ne le reconnait pas, d'où vient-il. Il esquive un coup, mais se prend d'autres griffes. Petit con, il n'est pas docile en plus... Le grognement se fait plus fort et il pose son énorme patte sur le torse du gamin sans pour autant l'écraser. Faut pas qu'il lui pisse dessus non plus pour marquer son territoire? Il va se calmer où il lui fait des trucs pas nets!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Loe
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
29/05/2016
56
21
05/05/1996
Byun BaekHyun (exo)



civilization needs its monsters ; she doesn't mean to make us adversaries, she doesn't mean to make us criminals, she means to make us m o n s t e r s.





inside the beast


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t106-han-loe-youme

MessageSujet: Re: Cub-crash - flachback Mai 2016   Jeu 2 Juin - 2:07



CUB-CRASH ◆
Bang Il Nam


Les arbres ne sont plus que des formes indistinctes à mesure que j'accélère ma course. Je sens à peine le sol que je foule à grandes enjambées, tout ce qui me parvient sont mon propre souffle saccadé et les cris derrière moi. Ma cuisse me fait souffrir, j'ai été éraflé par une de leur satané balle, tandis qu'une autre m'a perforé l'épaule bien comme il faut. Plusieurs fois j'ai failli m'en prendre d'autres, fort heureusement je les ai évitées ; mais pour celle qui ma frôlé  la jambe, si l'on puis dire, la blessure me fait perdre du sang. L'autre m'affaiblit énormément. Et c'est ça qui me fait perdre de la vitesse : ça et la faim de ces derniers jours, sans compter ma course effrénée depuis plusieurs minutes désormais, bien que je sois endurant habituellement.

Je savais que je n'aurais pas dû entrer, mais c'était plus fort que moi. J'ai changé de région il y a peu, et j'ai entendu parler de ces... piqûres, cet antidote qui apparemment empêcherait la mutation complète. J'aurais dû écouter ma première impression et ne surtout pas faire de connerie. Mais j'y suis allé, à ce labo, et les humains m'ont eut. J'ai bien dû repousser quelques téméraires que ma mutation n'a pas arrêté, faut dire qu'il y vont pas de main morte les enfoirés.
Et me voilà en train de courir je ne sais où, dans des bois que je ne connais même pas.

Ils sont derrière moi, ils me talonnent et finalement ils me rattrapent, après que j'ai trébuché à cause de mon inattention. Mon souffle rauque déchire ma gorge et mes poumons tant je suis épuisé, et le premier me tombe dessus, bientôt suivi par d'autres. De ma maigre force restante, je tente de les repousser à coups de griffes, de crocs, mais rien n'y fait ils sont plus que moi et plus les coups pleuvent, plus je sens ma conscience défaillir. Et alors que je pensais qu'on allait m'achever, quelque chose fait trembler le sol et les arbres. Une forte odeur me parvient et l'instant d'après, une masse énorme se tient devant moi et repousse en quelques secondes les humains qui s'enfuient.

J'ai eu le temps de reculer, observant la bête devant moi : aucun doute, je constate avec stupeur que c'est un lycan énorme, plus grand que moi, bien plus imposant. Je sens quelque chose m'écraser, quelque chose d'invisible et pourtant d'oppressant. Une aura si dense qu'on pourrait aisément l'imaginer entourant ce loup gigantesque.
Il s'approche de moi, et prit de panique, je recule. Sa truffe me frôle, et d'un réflexe je balance ma patte vers lui pour tenter de l'atteindre avec mes griffes. Bordel, mais c'est quoi ça. Pourquoi il me laisse pas tranquille? ça ne se voit pas que je ne suis pas de chez toi? Ma mâchoire claque à quelques centimètres de son faciès impressionnant, et avant que je n'ai pu m'en rendre compte, je me retrouve écrasé par sa lourde patte. Son regard me fait comprendre qu'il est plus fort que moi, que je ne peux rien, mais il est hors de question que je laisse l'espèce de grand méchant loup prendre le dessus. Je me débats autant que je peux, mais mes blessures déjà douloureuses me rappellent à l'ordre alors que je sens son poids contre moi. Mes forces m'abandonnent petit à petit, et c'est en sentant du sang le long de mon front que j'abdique pour de bon.

Mes muscles se décontractent, diminuent, mes os rapetissent, et mes grognements menaçants à ton encontre s'atténuent pour laisser place à ma voix d'humain, totalement incapable de bouger, nu comme un ver à cause de ma mutation soudaine. Bientôt, le souffle coupé, je sens mes yeux papillonner et ma conscience s'évaporer. Je darde mon regard dans le tien, et alors que j'ai vainement tenté d'agripper ta patte avec mes mains ridiculement petites, je crache quelques mots.
"Fous... moi... la paix..."
Les premières gouttes de pluie tombent sur mon visage, et l'image de ce grand loup menaçant s'évanouit en même temps que mes yeux se ferment lorsque je tombe littéralement dans les pommes.







IF I LOSE CONTROL I FEED THE BEAST WITHIN

breathe in breathe out
let the human in.







Dernière édition par Han Loe le Ven 3 Juin - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
G. Ivy-Blue Fawkes
NOUVEAU
PROFIL

get to know me
02/11/2012
3
Hen Ho Joo
Song Kyung Il (history)



Pense que je suis fou, dangereux, sans âme, sans coeur... un monstre. Tu n'aurais pas tord... mais ce serait si facile d'assumer si je n'étais que ça... je n'aurais ni conscience, ni torpeur, ni regret, ni pitié... je n'serais qu'un loup... Nous sommes tellement plus que ça. Nous sommes des Yazurs. Nobles, puissants, lycans dans la moindre de nos cellules. Personne ne nous soumettra, j'en fais le serment sur ma propre vie. Je vis pour eux, par eux... ils ont mon sang, mon existence. Alors ne me dis pas comment je dois les mener.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t49-bang-il-nam-alpha-yazur-pv-the-black-king-linksrp#168

MessageSujet: Re: Cub-crash - flachback Mai 2016   Ven 3 Juin - 15:14



Cub-crash
**Loe**



Tee shirt noir
+ jean déchiré
+ rangers ouvertes

 L'énorme masse au dessus du plus jeune ne cherche pas à le tuer. Il est davantage curieux, imposant mais n'éprouve pas la nécessité de le buter pour le dominer. Il reste un lycan, et sachant qu'il sait avoir le dessus, son instant de meute prend alors le dessus. Le sang, il le sent. Il a plusieurs balles. Il le sent capitulé et quand son metabolisme se résorbe sous ses yeux, il ote sa patte imposante pour ne pas lui écraser la cage thoracique.  Il est unique mais pas stupide. Et plus encore que les autres, il va avoir mal. On ne double pas de volume et de taille sans conséquence. Il s'est fait à ça depuis qu'il est mome mais ne s'attendait pas à prendre autant de carrure avec les années. Aujourd'hui il est limite un "hors série" comme on dirait pour un bouquin. Sa truffe descend sur la silhouette redevenue humaine, toujours au dessus de ce corps dont il fait à présence trois fois le poids... Il est beau ce gamin... et son odeur est étrange... Un perdu?

Il arrête son flair sur une plaie suintante sur l'épaule... Sa gueule s'ouvre et une langue énorme s'écrase dessus, lâchant le sang comme pour la nettoyer. Il sait trop ce qu'il endure. Il le ressent et le vit chaque jour depuis qu'il sait muté... ce sentiment est étrange. Perturbé, il se recule alors et se redresse de son immense stature. Le son des os se fait entendre, plus fort que ceux de ce gosse. Plus lourd. Sa peau se rétracte, sa cage thoracique implose pour tout replacer et son visage semble se recoller. Bientôt sa silhouette déformée s'écrase contre un arbre, dans un grognement de douleur et son souffle se fait fort. Il finit par retrouver son apparence humaine, mais à quel prix. La douleur de ces transformations est insoutenable parfois et la fatigue n'en est que plus forte. Il reprend son souffle, calme son cœur, l'avant bras contre l'écorce poussiéreuse et ses yeux se rouvrent un peu vaporeux. Quelques secondes d'errance mentale et il tourne la tête lentement vers le fourré où il s'est dessapé, y avançant bancal, et le dos encore bleuie de cette transformation qui aura totalement disparu d'ici une heure. Un monstre de foire? Non un lycan , un vrai. Il n'y a rien de trés plaisant à assumer entièrement sa nature quand la nature elle-même ne sait plus ce que vous êtes.

Machinalement et encore un peu shooté par cette mutation violente, il renfile son futal et ses rangers, mais reste torse poil. Ils dégagent les feuilles mortes sur le sous bois, en trainant calmement ses godasses dedans et revient jusqu'à corps blafard du sauvageon de la vingtaine. Allez Mowgli, on va se saper un peu , histoire de pas faire clamser les autres quand tu rentreras dans le camp hein... Il veut le ramener? Quoi il va pas le laisser ici quand même... Il le piquera arrivés à son appartement.

Son genou touche le sol, et il pousse les mèches de son visage, perplexe... pourquoi est-ce qu'il l'a aidé.... Il laisse la nature faire son choix d'habitude. Ce gosse est particulier, il a vécu toute sa vie sans vaccin visiblement... il est la preuve vivante qu'on peut grandir sans. Il craint de découvrir son passé quelque part, mais s'il en a chié, ça ne le rendra que plus précieux aux yeux de l'alpha yazur. Il ne cherche pas à la réveiller, c'est très bien comme ça. D'un geste lent, il attrape sa nuque fermement et le relève contre son torse, lui passant le tee shirt comme à un gosse de trois ans. Il se félicite pour son gout des tee shirt trop grand pour le coup en fait. Ça lui cache jusqu'à mi cuisses, c'est pas plus mal. De là, il le soulève dans ses bras, laissant sa tête reposer dans le creux de son cou, et passant ses bras sous ses genoux et son dos.

Plusieurs heures de marche vont être nécessaires avant d'y arriver, mais s'il se réveille et se montre agressif, il n'aura qu' à le calmer et parler avec lui... du moins, il se dit qu'il le fera. Le reste ne dépendra que de lui. La chaleur de l'alpha devrait pourvoir compenser la fatigue et la froideur du corps qu'il tient. Il ne fait pas chaud, il est blessé aussi. Il va forcément mal mais il ne crèvera pas. Sa plaie à la cuisse ne saigne déjà plus et celle de son épaule se calme. Il lui faudra plusieurs jours pour récupérer. Il fait nuit. Quand ils arriveront au camp, ce sera l'aube, les loups seront en partie couchés. Ce n'est pas plus mal, il pourra se faire discret. Pas sûr que ce petit inconnu le soit mais bon, qui ne tente rien n'a rien. Au pire, il lui mettra une grosse claque pour le calmer direct. Mais pour l'heure, il marche dans les fourrés, à une allure régulière, comme un bercement involontaire. Son coté protecteur envers les loups n'étaient plus à démontrer... Et vu son état, il avait besoin de lui. On verrait le reste plus tard.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Loe
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
29/05/2016
56
21
05/05/1996
Byun BaekHyun (exo)



civilization needs its monsters ; she doesn't mean to make us adversaries, she doesn't mean to make us criminals, she means to make us m o n s t e r s.





inside the beast


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t106-han-loe-youme

MessageSujet: Re: Cub-crash - flachback Mai 2016   Sam 4 Juin - 0:07



CUB-CRASH ◆
Bang Il Nam



Mon esprit est cotonneux, les bruits qui me parviennent sont étouffés. J'ai l'impression d'être dans un grand silence et de ne percevoir que quelques bribes sourdes. Je suis contre quelque chose de chaud, cette chaleur me fait du bien, et m'apaise. Tout mon corps est lourd, affreusement lourd, et pourtant je me sens ballotté légèrement. Mes yeux refusent de s'ouvrir dans un premier temps. Mais plus les secondes passent, plus je reprends conscience. Mon souffle se fraie enfin un chemin plus facile jusqu'à mes poumons, et je prends une grande bouffée, tremblante tout de même, pour trouver la force d'ouvrir mes paupières.
Les formes floues se mouvent devant mes yeux, je me rends bientôt compte que la nuit est claire, mais pas de lune. Les arbres aussi, je les distingue maintenant. Quelques gouttes discrètes de pluie s'écrasent sur mon visage. Une sensation, enfin. Puis, une autre : la douleur. Partout dans mon corps. Dans mon épaule, plus piquante, ainsi que dans ma cuisse. J'ai comme l'impression que mon visage est boursouflé, d'avoir des bleus partout. Je sais que je guéris vite, c'est l'avantage de ma condition. Mais pour le moment, j'ai l'impression que tout mon corps n'est que douleur.

Cet état de semi-conscience dure un moment, ou quelques minutes, je ne sais pas. Je ne cesse de refermer les yeux pour replonger ce qui me paraît être des secondes, mais le temps passe car je vois le ciel s'éclaircir.
Je me réveille à nouveau, bien plus conscient que les fois précédentes. Et cette fois, mes sens sont bien éveillés eux aussi : je sens une odeur particulière, inconnue et pourtant que j'ai déjà senti. Mes sourcils se froncent, j'entends les bruits de pas, les oiseaux qui chantent rarement et timidement, et je percute enfin qu'on me porte. Je relève vivement la tête, et me crispe au même moment en sentant la douleur que cela génère dans mon épaule. Je grimace et étouffe un geignement. Ton visage se baisse vers moi, et même s'il m'est totalement étranger, ça me frappe immédiatement : le lycan énorme qui a chassé les humains qui m'attaquaient. J'ai un mouvement de recul vain, mon corps trop endolori encore pour faire un mouvement. Je suis couvert, mais mon regard est affolé, et je gigote en me maudissant pour être aussi faible avec toutes ces blessures.
"T'es qui putain? et tu m'emmène où? Lâche-moi!"
Je pousse sur ton torse pour me dégager de ta prise qui se raffermit, mais ces efforts me font vaciller et tourner de l’œil, alors ans réellement contrôler, ma tête s'échoue sur ton épaule, fermant les yeux pour reprendre mes esprits et mon souffle, parlant avec un peu de mal.
"Pose-moi par terre. C'était cool de ta part de m'aider mais laisse-moi tranquille maintenant. Pose-moi..."






IF I LOSE CONTROL I FEED THE BEAST WITHIN

breathe in breathe out
let the human in.







Dernière édition par Han Loe le Sam 18 Juin - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
G. Ivy-Blue Fawkes
NOUVEAU
PROFIL

get to know me
02/11/2012
3
Hen Ho Joo
Song Kyung Il (history)



Pense que je suis fou, dangereux, sans âme, sans coeur... un monstre. Tu n'aurais pas tord... mais ce serait si facile d'assumer si je n'étais que ça... je n'aurais ni conscience, ni torpeur, ni regret, ni pitié... je n'serais qu'un loup... Nous sommes tellement plus que ça. Nous sommes des Yazurs. Nobles, puissants, lycans dans la moindre de nos cellules. Personne ne nous soumettra, j'en fais le serment sur ma propre vie. Je vis pour eux, par eux... ils ont mon sang, mon existence. Alors ne me dis pas comment je dois les mener.

Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t49-bang-il-nam-alpha-yazur-pv-the-black-king-linksrp#168

MessageSujet: Re: Cub-crash - flachback Mai 2016   Mar 7 Juin - 0:27



Cub-crash
**Loe**



Tee shirt noir
+ jean déchiré
+ rangers ouvertes

De longues minutes qu'il marche déjà avec le louveteau dans les bras. Comment ça se fait qu'un gosse soit doté de cette absence de prise de piqures. D'où est-ce qu'il vient? Est-ce qu'il s'est échappé d'un labo? Si c'est le cas, il ira brûlé cet endroit demain avec quelques hommes. Pour le moment, il se contente de le porter. Juste ça, en attendant qu'il se réveille et ce ne sera pas évident de le ramener à la raison si du moins, il en avait une avant ça. Son réveil ne se fait pas attendre. Logeant une rivière, il le sent un peu bouger. Son regard tombe sur lui, alors que le ciel ne semble pas clément en devenir. Il va pleuvoir? Possible. Ils ne sont plus très loin du camp mais il gigote, ça ne va rien faciliter . Il nam ne réagit pas encore. S'il continue , il va le foutre par terre ça va pas trainer, mais il resserre sa prise sur lui avec un léger... "Arrête de bouger putain... tu vas aggraver tes blessures.

Il enjambe une énorme souche calmement, le rajustant correctement dans ses bras et continue de marcher en faisant gaffe où il fout les pieds. " J'te ramène chez nous. Dans notre meute... tu as besoin d'être soigné et de calmer tes mutations ingérables... on a ce qu'il faut . On est comme toi. Moi surtout en fait...Les autres ne mutent pas comme ça..."  

Il s'arrête et le pose calmement au sol. Puis reste appuyé sur un genou, le provoquant un peu. "Vas y , qu'est-ce que t'attends cours? Mais dis toi bien que chez nous... t'as un avenir. Tu peux courir aussi loin que tu veux, des humans y'en a partout et les serums ne tombent pas du ciel. Un jour, ils vont te chopper et te tuer avec une cruauté que celle qu'on nous repproche. Tu viens d'où comme ça et c'est quoi ton nom..."

Il le détaille, cherchant quelque chose qui puisse l'éclairer, mais ni son odeur, ni une quelconque cicatrice n'est là pour prouver qu'il a été changé... alors ... c'est un loup né... c'est qui son putain de père qu'il lui pête les dents. On laisse pas son louveteau dans cet état putain et encore moins sans sérum... ou alors on tient sa queue... Quelque part ça lui faisait mal... il ne savait pas ce qu'il y avait de pire. Avoir eu un père qui vous prive volontairement de sérum et vous inflige la souffrance d'une existence entière, ou bien.... celle d'un père absent qui n'a jamais pu apprendre à son gosse à se préparer à tout ça...




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Loe
Ω OMEGA
PROFIL

get to know me
29/05/2016
56
21
05/05/1996
Byun BaekHyun (exo)



civilization needs its monsters ; she doesn't mean to make us adversaries, she doesn't mean to make us criminals, she means to make us m o n s t e r s.





inside the beast


Voir le profil de l'utilisateur ◆ ◆ http://chasingthemoon.forumactif.org/t106-han-loe-youme

MessageSujet: Re: Cub-crash - flachback Mai 2016   Sam 18 Juin - 16:13



CUB-CRASH ◆
Bang Il Nam



Au final le grand loup continue de me regarder tout en m'intimant d'arrêter de bouger. Mes blessures me font un mal de chien -sans mauvais jeu de mots, et je peine à respirer correctement. Je relève une de mes mains jusqu'à mon regard et constate qu'elle est remplie de sang. Fais chier. Je dois être bien amoché.
La voix du grand bonhomme me maintiens en éveil. Je me concentre pour pouvoir le regarder lui, son visage, ses yeux perçants et noirs. Il y a quelque chose de fascinant en lui. Quelque chose qui se dégage, qui force le respect autant que la crainte. Pourtant je n'ai pas peur, non, je suis comme rassuré par cette montagne qui semble à cet instant envelopper de sa hauteur l'être pitoyable que je dois être à cet instant.
"On est comme toi" ; comme moi? une meute? j'en ai vaguement entendu parler. Je ne sais pas bien à quoi ça ressemble, comment ils vivent. Quand à toi, j'ai bien vu que tu étais comme moi, même si tu es deux fois plus grand et fort. Comment peut-on muter à ce point? Quand aux "autres", pourquoi ne mutent-ils pas comme ça? aish, je réfléchis trop, ma tête déjà endolorie commence à me faire encore plus mal.

Je manque de basculer plusieurs fois dans l'inconscience, quand un mouvement me fait sursauter : je suis presque à terre, la forêt à perte de vue, et toi qui ne cesse de me regarder comme pour me décrypter. J'hésite ; je ne peux pas bouger, aussi seuls mes yeux sont capables d'être un temps soit peu vifs, traduisant non seulement mon envie de m'enfuir, mais aussi mon affolement. Où est-ce que je vais atterrir? et si je m'en vais maintenant, que va t-il m'arriver? Le souffle court, je ne peux que te regarder, ne bougeant pas d'un pouce. Il faut que je me rendre à l'évidence.
─ Je ne peux pas bouger.

Tes paroles font sens, que risqué-je à me laisser emmener? Je te sens te relever, le mouvement m'arrache un grognement étouffé, et la marche reprend. Je ne suis pas décidé à donner mon nom, ni d'où je viens. Je suis sûrement trop méfiant pour mon bien, mais qu'importe ; même si tu viens de me tirer d'un sale pétrin, je ne te fais pas confiance pour autant. J'espère juste que nous allons arriver bientôt. Qu'importe où tu m'emmènes, je souhaite faire passer la douleur.
─ Donne moi ton nom, je te donnerais le mien.






IF I LOSE CONTROL I FEED THE BEAST WITHIN

breathe in breathe out
let the human in.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PROFIL

get to know me
◆ ◆

MessageSujet: Re: Cub-crash - flachback Mai 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cub-crash - flachback Mai 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Roleplay :: Territoire commun :: Terrain de chasse-